Fabricant de fenêtres sur mesure

Trucs et astuces

Pourquoi mes fenêtres sont-elles buées ?

 

Le taux d’humidité à l’intérieur de la maison est majoritairement responsable de la condensation retrouvée sur la partie intérieure d’un vitrage thermos. La différence de température entre la vitre et l’air ambiant crée de l’humidité qui givre la fenêtre un peu comme dans une voiture. 

 

Pour régler la situation, rien de tel que de dégager le devant des fenêtres pour favoriser la circulation d’air. Ouvrir les rideaux, les stores, pousser les meubles qui arrivent sous la fenêtre et parfois même enlever les moustiquaires durant l’hiver aide à la situation. 

 

On retrouve dans certains cas le même problème dans les sous-sols des constructions neuves. Le béton utilisé pour la cave renferme une très importante quantité d’eau qui peut prendre quelques années avant de s’évaporer complètement. C’est donc dans cette pièce qu’on retrouve la plus grande chance de voir apparaître de la buée et parfois même du gel à l’intérieur des fenêtres. 

 

Les fenêtres Energy Star sont plus efficaces que ce qui existait sur le marché autrefois et les infiltrations d’air sont beaucoup moins présentes. C’est pour cette raison que vos nouvelles fenêtres buent peut-être plus souvent que celles que vous aviez. Elles sont plus étanches et empêchent l’air chaud de sortir de votre maison. 

 

C’est un peu la même chose pour la condensation qui se situe à l’extérieur, particulièrement le matin après la rosée.

 

Les thermos doivent être remplacés quand la buée se crée entre les deux thermos d’une fenêtre. Un thermos est en fait deux vitres scellées. Lorsque ce scellant se détériore, l’humidité s’infiltre et forme de la condensation entre les deux vitres. C’est à ce moment que l’on doit penser à changer les vitres ou encore les fenêtres si elles sont en mauvais états. 

http://plus.lapresse.ca/screens/d711daf9-ef12-4df0-962c-bc383fc1f7f6__7C___0.html

Qu’est-ce que des fenêtres Energy Star ?

 

Toutes les maisons de construction récente doivent maintenant avoir des fenêtres homologuées Energy Star, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

La certification Energy Star est une norme gouvernementale qui s’assure d’un taux d’efficacité minimale pour vos fenêtres en matière de rendement énergétique. Bref, vos fenêtres sont plus efficaces et la perte de chaleur est diminuée pendant l’hiver et la fraîcheur reste à l’intérieur l’été.

 

Mais qu’est-ce que c’est concrètement ?

 

Il y a deux types de vitres thermos qu’on peut retrouver dans vos fenêtres. Les « régulières » et celles avec une pellicule low-e et du gaz argon. Les thermos de types réguliers sont tout simplement deux vitres avec un scellant pour les tenir en place et empêcher l’humidité de s’infiltrer. On les retrouve sur les anciennes maisons, mais n’ont pas la certification Energy Star. 

Le deuxième type a une pellicule dite low-e ou d’oxyde métallique qui diminue les rayons ultra-violets, mais laisse entrer la lumière à l’intérieur de votre maison. Elle est combinée avec du gaz d’argon qui est un isolant naturel très efficace. La chaleur reste donc à l’intérieur pendant la saison froide et à l’extérieur durant la saison estivale faisant baisser du même coup votre facture d’électricité due au chauffage et à la climatisation.

Qu’est-ce qu’une fenêtre « Egress » ?

 

C’est une exigence du Code national du bâtiment pour pouvoir évacuer une maison lors d’un incendie. Il faut une ouverture minimum dans chaque chambre, que ce soit une fenêtre ou une porte afin que ceux qui s’y trouvent puissent sortir facilement. 

 

Les exigences spécifiques du Code sont les suivantes :

9.9.10.1 Fenêtres ou portes de sortie d’évacuation pour les chambres

  • Sauf lorsque la suite est munie d’extincteurs automatiques à eau (gicleurs), chaque chambre ou chambre combinée aura au moins une fenêtre ou porte donnant sur l’extérieur utilisable à partir de l’intérieur sans clés, outils ou connaissances spéciales et sans avoir à retirer les volets ou la quincaillerie.
  • La fenêtre décrite dans la phrase (1) doit 

    1-fournir une ouverture dégagée de 0,35 m² de superficie minimum, sans aucune dimension inférieure à 380 mm et 

         2-maintenir l’ouverture requise ouverte en cas d’urgence sans avoir besoin de support supplémentaire. 


A-9.9.10.1. (2) Superficies et dimensions de l’ouverture des fenêtres de chambre. Bien que les dimensions d’ouverture minimum requises pour la hauteur et la largeur soient de 380 mm, une ouverture de fenêtre qui mesure 380 mm par 380 mm ne serait pas conforme aux exigences de superficie minimum. (Voir la Figure A-9.9.10.1. 

 

 

  • Figure A-9.9.10.1 (2)
    Superficies et dimensions de l’ouverture des fenêtres de chambre

  • Dans les cas où une fenêtre telle que requise dans la phrase (1) s’ouvre sur une margelle, il faut assurer un dégagement d’au moins 760 mm devant la fenêtre.
  • Dans les cas où le volet d’une fenêtre décrite dans la phrase (3) s’ouvre vers la margelle, l’utilisation du volet ne doit pas diminuer le dégagement d’une manière qui pourrait nuire à l’évacuation en cas d’urgence.

Dans les cas où une enceinte protectrice est installée par-dessus la margelle décrite dans la phrase (3), l’enceinte doit pouvoir être ouverte à partir de l’intérieur sans clés, outils ou connaissances spéciales du mécanisme d’ouverture. 

  • Figure A-9.9.10.1 (3)
    Fenêtres offrant une sortie de secours qui s’ouvre sur une margelle

À quoi sert un limiteur d’ouverture ?

 

Comme son nom l’indique, c’est une pièce de quincaillerie qu’on installe dans la fenêtre pour limiter l’ouverture de celle-ci. Il y a plusieurs raisons qui peuvent nécessiter l’ajout de cette pièce. La principale étant un article de la Régie du bâtiment du Québec qui demande une protection lorsque la fenêtre est à moins de 36 pouces du plancher. 

On peut aussi l’utiliser dans les chambres d’enfants pour une meilleure sécurité ou encore lorsqu’une fenêtre est dans une zone très venteuse. C’est très facile à manipuler et peut être ajouté après coup.

Quel entretient mes fenêtres ont-elles besoin ?

 

  • Vous devez vous assurer en tout temps que les trous d’écoulement d’eau sont dégagés pour qu’ils puissent faire leur travail.
  • Lubrifiez la quincaillerie annuellement (avec un lubrifiant de type Jiga-Loo ou WD-40) et ne la lavez qu’avec un linge humide ou de l’air comprimé.
  • Évitez les savons agressifs, avec dégraissant ou avec du chlore et les dissolvants
  • Vérifier les joints de silicone
  • Ne pas utiliser de système de nettoyage à haute pression, ils pourraient endommager vos fenêtres 
  • Ne pas peinturer ou teindre la quincaillerie pour ne pas l’abîmer
  • Un obstacle entre le volet ouvrant et le cadre peut entraîner des dommages et faire tordre le volet